FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes Forum sur les variétés philatéliques françaises 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
 
Le niveau des experts...
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum sur les variétés philatéliques françaises Index du Forum -> Autour de la philatélie -> Autour de la philatélie -> Autres sujets philatéliques

PHO Répondre en citant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2011
Messages: 1 320
Localisation: Loiret
Masculin

MessagePosté le: Mer 19 Fév - 14:05 (2014)    Sujet du message: Le niveau des experts...
 
PublicitéSupprimer les publicités ?
Emmanuel a mentionné « Personnellement je pense que la solution passe par une formation diplomante officielle sur 5 ans (master + doctorat d'histoire postale, géopolitique ou autres).
C'est en projet à Rouen mais les écoles doctorales entrant en jeu (biologie, histoire, littérature, ...) doivent se mettre d'accord au préalable. Si cela aboutit rapidement la question sur le niveau des experts ne se posera plus dans 10 ans. »

C’est un axe d’amélioration comme une autre mais face aux baronnies en place et surtout au mode de désignation actuelle (il faut être coopté par un expert en place puis élu par ses pairs !) je ne vois pas une quelconque évolution d’ici plusieurs dizaines d’années. 

La seule alternative, à date, reste la spécialisation et l’information sur celle-ci. Quand je dis spécialisation je ne dis pas « timbres français » mais « oblitérations du 19e siècles », « émissions après 1971 », « le phospho ». 

Pour terminer et polémiquer (sic !) les meilleurs experts ne sont-ils pas à chercher chez les collectionneurs, les spécialistes qui étudient un domaine très précis. Un exposant au niveau international sur une émission précise doit connaître probablement bien plus de chose qu’un expert généraliste.
Après rentre en compte l’honnêteté mais personne ne peut se prétendre au-dessus du lot.

________________
Cordialement

Olivier

http://blog-philatelie-timbrephosphonews.blogspot.com/ (Blog Les News du phospho)
http://www.timbres-barres-phosphorescentes.fr (Site Les barres phosphorescentes et leurs variétés)


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur

Manuel_ice Répondre en citant
*

Hors ligne

Inscrit le: 28 Aoû 2011
Messages: 307
Localisation: Rouen
Masculin

MessagePosté le: Mer 19 Fév - 17:47 (2014)    Sujet du message: Le niveau des experts...
 
Associé grand or et droit d'expertise c'est une bonne proposition à soumettre à la Fédération Internationale de Philatélie..

Le hic sera alors la disponibilité de l'exposant - expert.
________________
Bien cordialement,
Emmanuel Poulouin

Exposant philatélique national thématique
Négociant philatélique et marcophilique
39 quai du Havre - 76000 Rouen - France


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur

Papy24 Répondre en citant
CAM

Hors ligne

Inscrit le: 29 Aoû 2011
Messages: 389

MessagePosté le: Mer 19 Fév - 20:01 (2014)    Sujet du message: Le niveau des experts...
 
Bonsoir,


Les experts philatéliques peuvent très bien connaître toute l'histoire postale, depuis le premier jour d'émission d'un timbre, tout savoir sur son utilisation et les tarifs postaux. Il suffit de lire les textes officiels. Mais en ce qui concerne la connaissance de leur fabrication et surtout faire la différence entre les différents procédés d'impression, c'est une autre affaire. Si les timbres anciens sont bien connus, et de là les faux timbres aussi, les experts d'autrefois se sont bien trompés sur les faux Spérati et autres, et il ne fait aucun doute que ceux de maintenant se tromperaient aussi pour peu que le faussaire respecte certains critères de fabrication. Ils se trompent régulièrement sur les timbres modernes et leurs variétés, et surtout dans les explications qu'ils en donnent. On l'a vu sur des timbres en héliogravure avec une couleur qui manque, tout comme en taille-douce avec un assèchement d'une couleur. J'ai de nombreux exemples, d'experts comme de philatélistes primés en exposition. On ne peut tout savoir, c'est bien normal.


Alors les futurs "experts" auront bien du travail pour apprendre à connaître tous les détails des fabrications des différents timbres. Et je ne crois pas à leur expertise dans ce domaine, alors que même un imprimeur a du mal à tout reconnaître dans les différents défauts.


Papy24


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur

Pascal Marziano Répondre en citant


Hors ligne

Inscrit le: 06 Fév 2014
Messages: 31
Masculin

MessagePosté le: Mer 19 Fév - 22:36 (2014)    Sujet du message: Le niveau des experts...
 
Bonsoir,

Ce n'est ni le niveau d'études (surtout quand elles ne sont pas scientifiques) ni la spécialisation (c'est certes un plus) qui font un bon expert mais "l'oeil", ou plutôt son corollaire, le cerveau. Il faut être capable d'analyser tous les éléments de la figurine à expertiser, la "cribler" en quelque sorte, ce qui permet dans la foulée de forger son diagnostic. Pour cela il faut avant tout des dispositions particulières, le fameux "oeil" (j'en ai longuement parlé avec le regretté Roger CALVES) et pratiquer quotidiennement : voir, enregistrer, manipuler, être curieux, se poser des questions, etc. On peut donc expertiser beaucoup de choses si l'on est bon...

Une médaille d'or en exposition prouve que l'on a réussi à bâtir une collection qui tient la route mais pas que l'on a les capacités dont j'ai parlé.

Papy, le fait d'être imprimeur et même un bon imprimeur permet d'expliquer certaines particularités de nos vignettes mais ne confère pas la qualité d'expert. Cela n'a absolument rien à voir. J'en veux pour preuve le certificat délivré par l'ITVF (eh oui !) pour un nanar qui a fait rire toute la profession il y a quelques années.

Le titre d'expert n'est hélas pas réglementé et c'est bien dommage. Il y a certes des organismes professionnels (AIEP, douanes, tribunaux, etc.) mais pour en faire partie il faut être coopté (un bien grand mot pour dire simplement qu'il faut y avoir des copains), comme d'ailleurs pour les diverses académies philatéliques, mais ça c'est une autre histoire...

En ce qui me concerne, lorsque j'ai débuté j'ai voulu adhérer à l'AIEP (Association Internationale des Experts en Philatélie). Il fallait pour cela trois "parrains". J'en ai eu deux, le regretté Charles ISAAC et Bernard BEHR. J'ai stoppé la procédure lorsque la troisième personne à qui j'ai soumis mon dossier à refusé de l'examiner pour le seul motif qu'il y avait trop d'experts en France ! Il s'agissait de J.-F. BRUN, qui m'a vraiment dégoûté en agissant ainsi. Je marchais manifestement sur ses plates-bandes...

Bref, depuis j'ai décidé ne ne faire partie d'aucun "groupe" et oeuvre seul, en toute indépendance. Mon champ d'action ? La France, de 1849 à nos jours. Trop vaste ? Pas du tout, enfin pour moi ça va, je m'estime au niveau :-), bien que l'on ne me consulte le plus souvent qu'en matière de philatélie contemporaine, domaine dans lequel je pense avoir fait mes preuves depuis fort longtemps.

La prochaine fois je vous parlerai des deux grands procédés d'expertise.

Bonne fin de soirée, je retourne à ma seconde passion : la céramique (http://ceramique50.blogspot.fr/).

Pascal

PS : Emmanuel, je ne suis pas contre l'établissement d'autres experts en France, bien au contraire ! L'expérience avec JFB m'a suffisamment marqué... Mais jusqu'à présent vous ne m'avez pas convaincu de vos capacités. Les responsabilités sont trop importantes pour êtres confiées à une personne qui n'est pas au niveau ou pire complaisante.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur

Papy24 Répondre en citant
CAM

Hors ligne

Inscrit le: 29 Aoû 2011
Messages: 389

MessagePosté le: Mer 19 Fév - 23:41 (2014)    Sujet du message: Le niveau des experts...
 
Bonsoir,


M. Pascal Marziano, je ne suis pas expert philatélique, certainement pas. Mais je viens de revoir les "nanars" certifiés et mes connaissances professionnelles me permettent de dire que l'ITVF a eu raison et tous les rieurs peuvent rire, ils ont tort. J'ai vu le "Melpomène" il est vrai. Et comme c'est vous l'expert et que je ne suis qu'un simple imprimeur de timbres, il est normal que vous puissiez rire.


Papy24


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur

Pascal Marziano Répondre en citant


Hors ligne

Inscrit le: 06 Fév 2014
Messages: 31
Masculin

MessagePosté le: Jeu 20 Fév - 00:17 (2014)    Sujet du message: Le niveau des experts...
 
Re !

Désolé, mais c'est vous qui avez tort. Le timbre "La Melpomène" sans la couleur orange est un truquage chimique réalisé à l'aide d'un simple bain de 10 minutes dans xxx et tous les experts (sauf moi :-) s'y sont laissés prendre. Le pauvre Roger CALVES s'est rendu compte qu'il s'était fait avoir peu après avoir signé une feuille et m'avait demandé de ne pas ébruiter l'affaire. Je ne l'ai pas fait et nous nous sommes brouillés (il n'a pas voulu être mon 3e parrain). Heureusement, nous nous sommes retrouvés quelques mois avant sa disparition car c'était un excellent expert, quoi qu'on en dise.

Essayez, vous verrez bien. MDR !

A chacun son métier ;-).

PM


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur

Pascal Marziano Répondre en citant


Hors ligne

Inscrit le: 06 Fév 2014
Messages: 31
Masculin

MessagePosté le: Jeu 20 Fév - 00:23 (2014)    Sujet du message: Le niveau des experts...
 
PS : mon premier article dans Le Monde des Philatélistes, paru il y a plus de 20 ans, traitait des impressions "à sec" et de leur truquages. Si vous l'aviez lu vous ne seriez pas tombé dans le panneau...

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur

Papy24 Répondre en citant
CAM

Hors ligne

Inscrit le: 29 Aoû 2011
Messages: 389

MessagePosté le: Jeu 20 Fév - 00:28 (2014)    Sujet du message: Le niveau des experts...
 
Re, 


S'il avait été trempé dans du xxx, la gomme aurait disparu et elle était intacte. De plus le relief était très visible, il aurait disparu sinon. Il reste encore des traces d'encre qu'il faut savoir voir.
J'affirme que le timbre que j'ai vu marqué "truqué" au dos par je ne sais qui, est authentique. Mon expertise n'est valable que pour l'impression qui était mon métier. Je ne suis pas tombé dans le panneau que vous auriez pu éviter.


Papy24


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur

Pascal Marziano Répondre en citant


Hors ligne

Inscrit le: 06 Fév 2014
Messages: 31
Masculin

MessagePosté le: Jeu 20 Fév - 00:33 (2014)    Sujet du message: Le niveau des experts...
 
PPS : le certificat dont je faisais référence ne concernait pas la "Melpomène" mais pire : le timbre Croix-Rouge de 1987 privé d'une grande partie de ses couleurs, là encore le résultat d'un bain chimique. La feuille certifiée a depuis été vendue ou détaillée par un négociant peu scrupuleux à des gogos... Si je commence à l'ouvrir on n'a pas fini :-).

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur

Pascal Marziano Répondre en citant


Hors ligne

Inscrit le: 06 Fév 2014
Messages: 31
Masculin

MessagePosté le: Jeu 20 Fév - 00:38 (2014)    Sujet du message: Le niveau des experts...
 
Na na nère : le xxx est sans aucune action sur la gomme :-). Quant au relief, typique de la TD, il est normalement présent sur une variété et ne doit pas disparaître car il est le résultat mécanique de l'impression, qu'elle soit "à sec" ou encrée. Désolé : "out" le Papy. Vous êtes un bon imprimeur, rendez beaucoup de services aux philatélistes par vos connaissances techniques mais, de grâce, ne vous mélez pas d'expertise !

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur

Pascal Marziano Répondre en citant


Hors ligne

Inscrit le: 06 Fév 2014
Messages: 31
Masculin

MessagePosté le: Jeu 20 Fév - 00:40 (2014)    Sujet du message: Le niveau des experts...
 
PS : c'est moi qui ait marqué "truqué" au verso du TP dont vous faites référence, après l'avoir MOI-MÊME "bidouillé" !!!

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur

Papy24 Répondre en citant
CAM

Hors ligne

Inscrit le: 29 Aoû 2011
Messages: 389

MessagePosté le: Jeu 20 Fév - 01:10 (2014)    Sujet du message: Le niveau des experts...
 
Je n'ai pas vu ce timbre "Croix-Rouge" personnellement et ne peux donc rien affirmer. Mais j'ai toutes les raisons de croire à son authenticité. Les couleurs manquantes, le magenta et le jaune, ne disparaissent pas sans laisser des traces, alors qu'elles peuvent très bien avoir été retirées à l'impression sur la rotative. Mais vous ne connaissez peut-être pas les aléas de l'impression en héliogravure, sinon vous sauriez que c'est possible, tout comme le carnet montré dans un autre post où il manque la couleur bleue et celui-ci est vrai puisque acheté en bureau de poste, à moins que la poste ne vende des carnets "truqués" ! !


Bien sûr, il y a eu des timbres "faux" et des timbres truqués par des indélicats, mais les timbres que j'ai vu, et je n'affirme que pour ceux que j'ai vu devant moi, sont vrais. Et j'ai toutes les raisons de penser que les autres en hélio aussi sont vrais. Mais certains "experts" en ont décidé autrement...


A votre place, je ne me vanterai pas de l'avoir massacré, puisqu'il est vrai et que vous ne l'avez pas bidouillé comme vous le dites, je l'aurai vu. Je ne suis pas "out" et vous écrivez n'importe quoi. Si mon expertise d'imprimeur ne vous convient pas, vous pourrez bien dire le contraire, mais qui allez vous convaincre ?


Papy24


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur

Pascal Marziano Répondre en citant


Hors ligne

Inscrit le: 06 Fév 2014
Messages: 31
Masculin

MessagePosté le: Jeu 20 Fév - 08:24 (2014)    Sujet du message: Le niveau des experts...
 
Je suis sidéré par tant de mauvaise fois. Considérer comme authentique un timbre que j'ai moi-même truqué vous discrédite totalement.

[Partie supprimée par PHO]

Si vous ne voulez pas reconnaître votre erreur, libre à vous.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur

PHO Répondre en citant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2011
Messages: 1 320
Localisation: Loiret
Masculin

MessagePosté le: Jeu 20 Fév - 08:28 (2014)    Sujet du message: Le niveau des experts...
 
Bonjour,

Sur les pièces anciennes il y a effectivement de très nombreux écrits et les pièces majeures ont déjà été vérifiées et certifiées parfois plusieurs fois. Donc pour l'histoire postale et des pièces du début du XXe siècle pour la gomme il y a peu de risque pour un expert. Une fausse gomme est facilement détectable pour une personne habituée donc pour un expert et pour l'histoire postale il suffit de savoir chercher dans de la documentation et lire.

Le problème se pose réellement sur les pièces modernes où la connaissance des processus d'impression rentrent directement en ligne de compte et une thèse en histoire postale ne servira pas à grand chose...!!!

C'est un enjeu majeur car il y a des erreurs dans les analyses et les explications. A date les experts sont peu armés pour expertiser les pièces. Une visite à l'Imprimerie de Périgueux avec des cours sur les techniques d'impression ne serait pas un luxe...
________________
Cordialement

Olivier

http://blog-philatelie-timbrephosphonews.blogspot.com/ (Blog Les News du phospho)
http://www.timbres-barres-phosphorescentes.fr (Site Les barres phosphorescentes et leurs variétés)


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur

Pascal Marziano Répondre en citant


Hors ligne

Inscrit le: 06 Fév 2014
Messages: 31
Masculin

MessagePosté le: Jeu 20 Fév - 08:50 (2014)    Sujet du message: Le niveau des experts...
 
Bonjour Olivier,

Ce que tu dit est très pertinent. Un expert doit absolument être au fait des procédés d'impression. J'ai moi-même bénéficié de la "formation" du regretté Robert ALTÉRIET, mon maître en matière de TP d'UC, lui même formé par un ingénieur de l'ITVF, mais ce n'est pas parce que l'on sait imprimer un timbre que l'on sait l'expertiser (cf échange avec notre ami Papy). Ce n'est pas du tout le même métier...

Très bien ce formum, qui me permet de rprendre goût à la philatélie :-).

Bien à toi.

Pascal


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur

Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:10 (2016)    Sujet du message: Le niveau des experts...
 
Revenir en haut
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum sur les variétés philatéliques françaises Index du Forum -> Autour de la philatélie -> Autour de la philatélie -> Autres sujets philatéliques
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

Choose Display Order
Montrer les messages depuis:   
User Permissions

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Skin Created by: Sigma12
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com